Les antalgiques

0
41

Définition des antalgiques

Les antalgiques ou analgésiques sont des médicaments utilisés en médecine pour faire diminuer la douleur d’un patient.

Il existe 3 classes d’antalgiques :

  1. Les antalgiques périphériques (antalgiques non opiacés). Ils ont une action locale sur la douleur.
  2. Les antalgiques de palier 2 (opioïdes faibles) sont préconisés pour des douleurs modérées à sévères, lorsque les antalgiques de premier niveau ne sont pas suffisants.
  3. Les antalgiques de palier 3 (opioïdes) rassemble les médicaments produits à partir de la morphine et de ses dérivés. Ils sont utilisés lorsque les antalgiques de palier 2 ne sont pas suffisants pour traiter la douleur. Ce sont des médicaments anti douleur puissants utilisés pour soulager les douleurs chroniques.

Les médicaments antalgiques

Les antalgiques de classe 1 (non opiacés)
Dénomination Commune Internationale génériques Médicaments disponibles
 Paracétamol Dafalgan,
Dolipran,
Efferalgan,
Perfalgan
Aspirine Aspégic,
Aspirine,
Kardegic
Ibuprofène Advil,
Nureflex,
Nurofen
Kétoprofène Profénid
Néfopam Acupan
Les antalgiques de classe 2 (opioïdes faibles)
Dénomination Commune Internationale génériques Médicaments disponibles
Codéine Codenfan
Codéine + Paracétamol Codoliprane,
Efferalgan-codéine,
Dafalgan-codéine
Dextropropoxyphène Dialgirex,
Di-Antalvic,
Propofan
Tramadol Contramal,
Topalgic
Tramadol + Paracétamol Ixprim,
Zaldiar
Les antalgiques de classe 3 (opioïdes)
Dénomination Commune Internationale génériques Médicaments disponibles
Morphine Actiskénan,
Moscontin LP,
Morphine,
Skénan LP
Fentanyl Durogésic
Oxycodone Oxycontin LP,
Oxynorm
Buprénorphine Temgésic
Nalbuphine Nubain

Quand faut-il faire appel à des médicaments contre la douleur ?

Il est important de traiter la douleur le plus tôt possible. Le fait de maîtriser la douleur dès ses débuts aide à éviter un cycle de stress et une augmentation de la douleur. Ces médicaments sont plus efficaces lorsque la douleur est moins forte. N’attendez pas que la douleur soit insupportable avant de prendre votre médicament. L’usage “approprié” d’analgésiques puissants améliore la qualité de vie de nombreux patients, permettant ainsi leur réinsertion tant sociale que professionnelle.

Y a t-il des risques d’accoutumance ?

L’accoutumance aux opioïdes utilisés pour traiter la douleur chronique peut survenir mais reste peu courante. La douleur chronique s’étend sur une longue période. La dépendance physique aux opioïdes pour soulager la douleur n’est pas une accoutumance. Elle survient lorsqu’on prend un grand nombre de médicaments, et non uniquement ceux contre la douleur.

Les anti douleurs naturels

Certains produits de phytothérapie sont de véritables aspirines et anti-douleurs naturels. Les plantes comme l’arnica, la Reine des prés,  la Sauge (plantes de la famille des Lamiacées), le Saule blanc et l’harpagophytum (Griffe du Diable) permettent de lutter contre la douleur de façon naturelle.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here